Association François-Henri Clicquot

Association François-Henri Clicquot

Anglais
L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel -
L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel -

L'orgue aujourd'hui

Depuis 1967, l'association FH. Clicquot qui se servait de l'instrument de Sainte-Radegonde pour ses activités, alertait régulièrement les autorités locales sur sa détérioration et sollicitait avec insistance des travaux importants de remise en état et de reconstruction. Bien que chacun fût persuadé du bien fondé de l'opération destinée à doter Poitiers d'un grand instrument, sur lequel serait jouée une grande partie de la littérature d'orgue, il fallut 30 ans pour en arriver à la réalisation.

Une reconstruction attendue

En août 1987, l'Association pour la Renaissance de l'Orgue de Sainte-Radegonde était officiellement déclarée et, sous la présidence de Maître Jean-Pierre Gilbert, reprenait l'élaboration du projet. De nombreux adhérents soutinrent ses démarches et enfin, en 1991, arriva le temps de la reconstruction de l'orgue de leur église. Le chantier était prévu dans le cadre de la rénovation des orgues de la ville par la municipalité.

Un orgue neuf, à quelques exceptions...

Le marché fut attribué à l'entreprise Boisseau-Cattiaux de Béthines. Cette grande entreprise française, spécialiste de restaurations historiques (Notre-Dame de Paris, Clicquot de la Cathédrale de Poitiers, Saint-Sernin de Toulouse, Chapelle Royale de Versailles…) a eu ici l'occasion de construire un grand orgue entièrement neuf, à l'exception de la boiserie du grand buffet consolidé, nettoyé et redoré, d'un certain nombre de tuyaux et de réservoirs qui ont servi au Clicquot de la Cathédrale pendant plus de 100 ans.
L’entreprise Boisseau-Cattiaux a été aidée dans cette tâche par les ateliers :

  • de Philippe Emériau d’Angers pour la mécanique,
  • de Jean-Paul Villechange de Guesnes qui a fabriqué les tuyaux de métal
  • et par Joël Petrique, qui a conçu et installé le combinateur.

 

Technique...

  • L'orgue comprend 57 jeux répartis sur 4 claviers manuels et un pédalier de 32 notes, avec toutes les ressources techniques et sonores nécessaires à l'interprétation de l'ensemble du répertoire.
    Soulignons ici la présence d’un grand Récit romantique, souhaité pour jouer Franck, Vierne, Widor et autres symphonistes.
    Le buffet du Positif est entièrement nouveau, boiserie comprise.
    Un clavier important de Résonance sera souvent appelé en renfort de la Pédale.
  • Le nombre élevé de jeux dans cet orgue a nécessité la mise en place de tirages de jeux électriques et un combinateur électronique autorise l’exécution de pièces de virtuosité dont la complexité de la registration constitue une redoutable difficulté supplémentaire pour l’interprète.
  • De même, la Machine Barker procurera une assistance efficace lors de l'accouplement des claviers sur le Grand Orgue.


L'église Sainte-Radegonde, sanctuaire célèbre bien au-delà de nos frontières par le tombeau de la reine de France, patronne de Poitiers, par son architecture magnifique et ses vitraux, retrouve donc un instrument digne de ce lieu.
La réalisation de ce remarquable élément du patrimoine local a été rendue possible gràce au soutien financier de la Ville de Poitiers, du Département de la Vienne, de la Région Poitou-Charentes, du Ministère de la Culture, du Crédit Agricole et à la contribution importante apportée par l’Association pour la Renaissance de l'Orgue de Sainte-Radegonde, soutenue par la Paroisse et ses nombreux adhérents.

  • L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
    L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
  • L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
    L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
  • L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
    L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
  • L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
    L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
  • L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel
    L'orgue Boisseau-Cattiaux actuel